La transition énergétique est un est un processus d'évolution auquel le syndicat d’énergie des Alpes de Haute-Provence entend participer : maîtrise de la demande énergétique (diagnostics d’éclairage public pour les communes), développement du véhicule électrique, production décentralisée en photovoltaïque, participation à l’action régionale en faveur des Réseaux Electriques Intelligents (les Smartgrids)

La notion de transition énergétique désigne le passage du système énergétique actuel utilisant des ressources non renouvelables vers un bouquet énergétique basé principalement sur des ressources renouvelables. 

Une version de cette transition vise la réduction de la part des énergies productrices de gaz à effet de serre sans renoncer à l’énergie nucléaire, considérant que le dérèglement climatique est une priorité.

L'« objectif 2050 » de la France est de diviser par 4 ou 5 les émissions de gaz à effet de serre, tout en ramenant d'ici 2025 la part du nucléaire à 50 % de la production française d’électricité, en développant les énergies renouvelables et en recherchant toutes les formes d'efficience énergétique et donc d'économies d'énergie.

C'est donc aussi une transition comportementale, sociale et technique, qui implique une modification radicale de la politique énergétique :

  • passer d'une politique orientée par la demande à une politique déterminée par l'offre, et d'une production centralisée à une production décentralisée,
  • éviter la surproduction et les consommations superflues pour mieux économiser d'énergie, et bénéficier d'une meilleure efficacité énergétique.

En France, dans la suite du Grenelle de l'environnement, la loi pour la croissance verte a été adoptée en juillet 2015.

En savoir plus : http://www.developpement-durable.gouv.fr