La notion de transition énergétique désigne le passage du système énergétique actuel utilisant des ressources non renouvelables vers un bouquet énergétique basé principalement sur des ressources renouvelables. L'« objectif 2050 » est de diviser par 4 ou 5 les émissions de gaz à effet de serre, tout en ramenant d'ici 2025 la part du nucléaire à 50 % de la production française d’électricité, en développant les énergies renouvelables et en recherchant toutes les formes d'efficience énergétique et donc d'économies d'énergie.

La transition énergétique est aussi une transition comportementale, sociale et technique.

Le syndicat d’énergie a décidé, pour préparer l’avenir, de consacrer une partie de son activité à la transition énergétique et aux projets de développement.  En 2017, cette orientation se poursuit et prend même une autre dimension puisque la loi confère aux syndicats d’énergie de nouvelles responsabilités.

Actuellement, le SDE œuvre à :
-    la mise en oeuvre d’un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques (IRVE), parce que la mobilité constitue un enjeu majeur de la transition énergétique  (les transports représentant un tiers de la consommation d’énergie en France),
-    l'accompagnement de projets de production décentralisée et d’alimentation en photovoltaïque, comme récemment la réalisation sur le refuge de l’Estrop, mais aussi l'étude sur d'autres sites,
-    le suivi des préconisations établies dans le cadre des diagnostics d’éclairage public pour 38 communes du département,
-    la mise à disposition des réseaux aériens de distribution au SMO PACA THD pour déployer la fibre optique au cœur des territoires,
-    la réflexion globale pour le développement des réseaux intelligents, les  Smartgrids, et notamment dans le cadre de la démarche portée par la région Provence Alpes Côté d’Azur, un projet de smart-IRVE (borne) qui pourrait voir le jour en 2017.

Prochainement, le SDE04 mettra en place la commission consultative paritaire SDE04 / EPCI inclus dans le périmètre du Syndicat  (art. 198 de la loi du 17 août 2015). Ses missions seront :
•    la mise en cohérence des politiques d’investissement
•    l’échange de données
•    la coordination des actions dans l’énergie.

Loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte